L'entreprise

Historique de l'entreprise

 

Historique de la société et savoir-faire :

En 1997, à l'âge de 17 ans, j’ai passé mon B.A.F.A : j’ai toujours aimé et baigné dans le monde de l'animation. Je me rappelle que très jeune déjà, j’inventais des jeux pour mes sœurs, cousines, cousins et voisins.
C’est en animant des centres aérés et des colonies de vacances que j’ai pris conscience que j’aimais mener des groupes, transmettre des règles de jeux, donner envie de développer le sens de l’altruisme et la solidarité tout en passant un moment agréable. Ces premières expériences m’ont permis de comprendre que l’on pouvait créer et toujours être dans l'action.

En 2000, je signe un contrat d'aide éducatrice en emploi jeune (5ans) et je découvre la pédagogie des ateliers pré-professionnels. Je profite de ce contrat de travail pour préparer un B.T.S E.S.F (Économie Sociale et Familiale),qui permet par la suite, soit d’ enseigner dans ce secteur ou de passer des concours avec l’Éducation Nationale soit de continuer vers d'autres diplômes.

A l'issue de mon contrat, j’ai fait 2ans de remplacement dans les lycées professionnel, quelques missions en centre de formation pour adultes et j'ai préparé en parallèle la Licence Ressources Humaines option Formateur d'adultes que j’ai obtenue par la voie V.A.E.

Je me suis alors orientée vers le milieu de la formation continue...
En fin d'année 2009, j’ai pris le statut d’auto entrepreneur avec l'idée de créer mon activité.

C'est en 2010, que j'ai demandé et obtenu mon numéro de centre de formation. Tout en travaillant en auto entrepreneur pour d'autres centres, j'ai tenté de prospecter ma propre clientèle. N'ayant pas beaucoup de moyens financiers, ni pour investir dans la publicité et ni pour créer un emploi, j’ai trouvé et gardé deux clients et j'ai continué à sous traiter avec les autres centres de formation.

J'ai créé mon propre site internet, ce qui m’a demandé beaucoup de travail car je devais tout faire seule : trouver des clients, assumer mes sous-traitances, concevoir et animer mon site, me faire connaître, suivre l’activité.

Début 2011 j'aibasculé en EIRL.
En été 2011, j'ai failli arrêter mon activité au vu des difficultés financières (pas assez de trésorerie) et de surcharge de travail (impossibilité financière d’embaucher).

Fin 2011, j’ai pris contact avec l'ADIE. Je me suis senti chanceuse le jour de l'obtention du micro crédit, et aussi redevable de mes engagements et de la confiance que l'on m'a accordée : celle de bien gérer mon budget et d'aller vers le chemin de la réussite, de la reconnaissance, avec ce vent en poupe qui souffle la valorisation de mes efforts.

Là, j'ai vraiment pu décoller mon affaire au courant de l'année 2012 : la publicité, la prospection de terrain et téléphonique m’ont ramené des demandes de formation qui sortent même de mes compétences professionnelles . J’ai donc dû recruter, selon les missions, des formateurs, en passant par les TESE(ticket emploi service entreprise.), ce qui me permet de faire rapidement des contrats courts adaptés aux missions.

Entre janvier et juin 2012, mon chiffre d'affaires a été légèrement supérieur à celui d'une année complète ; janvier à décembre 2011.

Aujourd'hui je regarde l'avenir, droit devant moi, et je me rends compte qu'il est important, d'avoir de la trésorerie pour oser faire des pas en avant. J’aime mon métier, j’aime savoir que c’est moi qui construit ma vie professionnelle et je ne crains pas la difficulté des chemins : mon chemin personnel n’a pas été simple et il m’a forgée telle que je suis aujourd’hui : active, passionnée mais aussi persévérante.